espace raymond lafage

Patrimoine musée

Le Musée Raymond Lafage

RAYMOND LAFAGE

Un dessinateur de génie et un rebelle, né à Lisle sur Tarn en 1656.
Le musée porte le nom de ce dessinateur-graveur, natif de Lisle-sur-Tarn.

Après un apprentissage auprès d’un chirurgien où il acquiert une très bonne connaissance du corps humain, il intègre l’atelier de Jean-Pierre Rivalz mais très vite sa virtuosité le mène à l’Académie Royale de peinture et de sculpture de Paris où son travail est favorablement remarqué.
Il obtient en 1679 le premier prix de l’Académie Saint-Luc de Rome pour son dessin Moïse sauvé des eaux.

Son œuvre graphique est marqué par l’esprit baroque.
Inspiré par la mythologie, l’artiste excelle dans les représentations de bacchanales où la fougue de son trait souligne l’art du mouvement.
Il meurt en 1684, à Lyon au cours d’un voyage qui devait le mener à Rome.

Le musée Raymond Lafage rend hommage à la fois à ses fondateurs, ainsi qu’à l’illustre Raymond Lafage, artiste qui a joué un rôle important dans l’histoire du dessin en Europe au XVIIe siècle.

Buste de Raymond Lafage
Affiche musée Raymond Lafage

L’histoire du musée débute à la fin des années 1880 lorsque Achille Gaillac, secrétaire de mairie et Jules Rigaud, instituteur, décident de créer un musée cantonal et une bibliothèque populaire.
 
C’est donc en 1889 que la municipalité crée par délibération du conseil municipal le musée et la bibliothèque.
 
Le 1er février 1890, le Préfet approuve les statuts, le musée est né !

En 1952, le musée change de nom pour devenir « Musée Raymond Lafage », il obtient l’appellation « Musée de France » et entre dans la catégorie des musées contrôlés par le Ministère de la Culture.
 
Le 1er juillet 2023, le musée intègre ses nouveaux locaux au sein de l’Espace Raymond Lafage, place centrale de Lisle sur Tarn, à l’issue d’un important travail de réécriture du parcours muséal et d’une scénographie entièrement revisitée, il devient un vrai musée du XXIè siècle.

 
Le fonds du musée recueille notamment :
Les premières collections du musée Raymond Lafage constituées principalement de vestiges archéologiques issus de fouilles de surface. La période préhistorique est essentiellement représentée grâce à un fort outillage lithique, la période médiévale rassemble essentiellement des monnaies et des clés.
 
Dès 1892, un fonds artistique est constitué grâce aux dons d’artistes sculpteurs et peintres régionaux tel qu’Henri Loubat. La collection s’enrichit en 1896 par le legs de Victor Maziès. Trente-et-une peintures entrent dans le fonds du musée.
 
Toujours grâce à cette dynamique d’enrichissement le musée acquiert des oeuvres d’artistes de renom : Édouard Debat-Ponsan, Édouard Manet, Jean-Auguste-Dominique Ingres.
 
La forêt de Grésigne qui jouxte la commune de Lisle-sur-Tarn a été une zone de production verrière sous l’ancien régime. La collection des verreries du musée, permet d’admirer des pièces de couleur verte ou bleu-vert fabriquées aux XVIIIe et XIXe siècles.
 
Aujourd’hui, l’enrichissement des collections concerne principalement le fonds graphique en accueillant des œuvres d’artistes graveurs français et internationaux.
 
La triennale internationale de gravures en taille-douce, née de la volonté d’ouvrir le musée à l’actualité et à la création, est pour la ville de Lisle sur Tarn et son musée l’occasion d’offrir à des artistes français et internationaux, œuvrant dans le domaine de la gravure, l’opportunité de présenter leur travail, de montrer au public un panorama des tendances contemporaines de l’estampe, de l’image imprimée. Au travers de cet évènement, les artistes nous montrent comment ils exploitent les différentes facettes de la gravure, qu’elle soit technique, historique, imaginaire, existentielle pour concevoir et réaliser leurs œuvres. La richesse et la diversité dont témoigne la triennale montre que toutes ces techniques ont leur place dans la palette des moyens employés par les artistes contemporains et révèle une particulière vitalité.
 
Aujourd’hui, dans son parcours le musée propose une présentation non exhaustive des techniques de gravure mais aussi de dessin sous toutes ses formes : du dessin académique au dessin de presse, sans omettre la caricature.
 
De Raymond Lafage à Charlie Hebdo en passant par Honoré Daumier, le musée Raymond Lafage évoque l’univers des caricaturistes. Ces derniers ont parfois inventé des personnages pour décrire des types humains. Attentifs au monde, ils rendent compte de la condition humaine en décrivant des évènements tragiques ou des scènes fortes.
 
Les arts graphiques sont à présent véritablement l’identité du musée Raymond Lafage.
 
Le musée possède une collection importante d’oeuvres sur papier allant du XVIIè siècle à nos jours.
 

HORAIRES D’OUVERTURE - MARS 2024

LUNDI……………. FERME

MARDI…………… FERME

MERCREDI……… 10h – 12h / 14h – 18h

JEUDI……………… 10h – 12h / 14h – 18h

VENDREDI………. 10h – 12h / 14h – 18h

SAMEDI………….. 10h – 12h / 14h – 18h

DIMANCHE……… 10h – 12h / 14h – 18h

gratuit le 1er dimanche du mois

gratuit le weekend du 16 et 17 mars sur présentation du Pass Télérama

 9, Place Paul Saissac 81310 Lisle-sur-Tarn
Tél. 05 63 40 45 45
http://museeraymondlafage.wifeo.com
www.ville-lisle-sur-tarn.fr

Les chemins de randonnées (forêt de Sivens)

Le Chemin des Chapelles

Ce sentier de randonnée long de 65 kms présente un dénivelé de 162m. 

Il relie onze églises ou chapelles en partant de LISLE-SUR-TARN : Notre Dame de la Jonquière - St Salvy - Montaigut - Saurs - Oustrières - St Gérard - Avens - Convers - Lapeyrière - Ladin - St Etienne. 

Le tracé de cet itinéraire est intégralement situé sur la commune de LISLE-SUR TARN. Il peut être réalisé par étapes : 

Chapelle

Le sentier de LISLE-SUR-TARN à la Forêt de SIVENS

Créé en 1988, il permet de relier la gare de LISLE-SUR-TARN à la Jasse, au coeur de la forêt de Sivens que traverse le GR 36-46.Aménagé, balisé et entretenu par le Conseil Général du Tarn, ce sentier en boucle de 26 km permet aux plus courageux de rallier à pied la forêt de Sivens et de découvrir le paysage valloné de la campagne lisloise, où se côtoient un des plus vieux vignobles de France, châteaux et fermes viticoles,  hameaux..., agrémenté, ici et là,  de quelques pigeonniers et chapelles romanes.
De difficulté moyenne en raison d'une dénivellation de près de 150 m, il faut compter plus de 6 heures 30 pour effectuer l'ensemble du circuit

Sentier de Lisle à la forêt de Sivens
Forêt de Sivens

La Forêt de Sivens : les loisirs après la mine

D'une surface de plus de 600 hectares, la forêt départementale de SIVENS se répartit sur trois communes : LISLE-SUR-TARN, CASTELNAU DE MONTMIRAIL et PUYCELSI.  
Elle est située, par la route,  à une dizaine de kilomètres, au nord, de la bastide lisloise  (D999 Gaillac-Montauban). 

Depuis 1976, elle est la propriété du Conseil Général du Tarn après avoir été celle de la puissante famille Solages puis des Houillères du Midi, qui en tiraient le bois nécessaire à l'étaiement des galeries pour l'exploitation des mines de charbon de Carmaux.

Cette forêt, où l'on trouve plusieurs variétés de feuillus (chênes, hêtres, charmes, chataigners...) et résineux de belle prestance est, aujourd'hui, un lieu de détente apprécié des citadins et touristes pour ses nombreux sentiers de randonnées (pédestres ou VTT), les aires de pique nique et de jeux aménagées pour les enfants. 

La Maison de la forêt à Sivens (Tarn) 

Gérée par le Conseil Général du Tarn et implantée  au  coeur  même  de  la  forêt,  la maison forestière  de Sivens  organise, mensuellement, des expositions thématiques variées mais toujours en rapport direct avec la nature. 
Des conférences, sorties botaniques, balades contées sont proposées régulièrement et gratuitement au public. 
Elle est, également,  fréquentée par les enseignants et leurs élèves dans le cadre de sorties pédagogiques et, bien sûr, par les amateurs de champignons lors des journées mycologiques.

Un parking, une aire de jeux et de pique nique sont aménagés à proximité.

Maison de la forêt de Sivens
Commune de Lisle-sur-Tarn, 
Réservations : 05 63 33 10 23

Maison de la forêt
jeux de la forêt de Sivens
Forêt de Sivens
Forêt de Sivens

Le Musée des arts du chocolat

Musée privé

Sur la place aux couverts de LISLE-SUR-TARN, le Musée des arts du chocolat vous permettra de découvrir les œuvres originales du maître chocolatier Michel THOMASO-DEFOS réalisées avec la collaboration de l’artiste peintre et sculpteur Casimir FERRER, et des sculptrices Marie-Madeleine GAUTIER et Marta SOLSONA. 
 

La visite,  précédée d’une séance vidéo sur la culture et la transformation de la fève de cacao, se termine par la dégustation commentée de « grands crus » du chocolat.

Tchocoatl
objet du musée

LE MUSEE EST OUVERT TOUS LES JOURS (sauf le lundi)
de 10 à 12 h 30 et de 14 à 19 h

INFOS PRATIQUES : 

  • Dernière visite 1h avant la fermeture 
  • Salles climatisées 18-20° : en été, prévoir une petite laine.
  • Stages pour particuliers adultes et amateurs : Michel THOMASO-DEFOS, Maître pâtissier chocolatier propose des stages d’initiation au travail du chocolat et de pâtisserie de tradition le samedi après-midi sur Albi.

Renseignements-inscriptions :
Tél :  05.63.33.69.79 ou 06.79.86.70.95

Contact :
13, place Paul Saissac
81310.LISLE-SUR-TARN
Tél. : +33 (0)5 63 33 69 79
Fax : +33 (0)5 63 33 69 78
Courriel : musarchoco@wanadoo.fr

TARIFS 2020
Adultes : 3,50 €
Enfants 6-12 ans : 1,50 €
Groupe+ 15 personnes : contacter le musée

Un vignoble millénaire

S’il est vrai que « les vins d’avenir ont toujours un passé… » ceux de GAILLAC ont encore de beaux jours devant eux. 

En effet, les origines du vignoble tarnais remonteraient à l'occupation romaine - au premier siècle avant Jésus-Christ - et il est considéré comme l’un des plus vieux de France. 

Il est composé de  trois terroirs dont deux, répartis de part et d'autre de la rivière du Tarn, portent les noms de : "Rive droite" et "Rive gauche" le troisième, plus au Nord, étant le "Plateau cordais". 

Les cépages gaillacois produisent 60% de vins rouges - 30% de vins blancs et 10% de vins rosés. 

Vignoble

Aujourd’hui, le label "AOC Gaillac" couvre 2500 hectares répartis sur 73 communes dont celle de LISLE-SUR-TARN qui fait partie du terroir de la rive droite.

Le savoir faire de nos vignerons et l'excellence de leur production, depuis longtemps reconnus, ont probablement inspiré ce vieil adage occitan  qui signifie être ivre : "Esser entre Galhac e Rabastens"  "Être entre Gaillac et Rabastens".... c'est à dire à LISLE-SUR-TARN où "tout es jouyous y tout canto!..."

CELLIER DES AUGUSTINES
Etienne et Jean Marc BOYALS

05 63 33 37 80

CHÂTEAU CLEMENT TERMES
Caroline et Olivier DAVID

05 63 40 47 80

www.clement-termes.com

CHÂTEAU LASTOURS
Hubert DE FARAMOND

05 63 57 07 09
06 22 39 09 69

www.chateau-lastours-gaillac.com

CHÂTEAU DE SAURS
Marie Claude BURRUS

05 63 57 09 79

www.chateau-de-saurs.com

DOMAINE BORIE VIEILLE
Pascale ROC-FONVIEILLE

05 63 40 47 46
06 81 48 97 61

http://www.borievieille.com/

DOMAINE DES CASSAGNOLS
Eric STILHART

05 63 33 34 59
06 12 93 88 74

DOMAINE DE LONG PECH
Colette et Sandra BASTIDE

05 63 33 37 22
06 31 85 66 93

http://domaine-de-long-pech.com/

DOMAINE DE MAZOU
Etienne et Jean Marc BOYALS

05 63 40 47 47
06 63 69 18 36

www.mazou.com

DOMAINE ST LAURENT DE SAURS
Laurent VISSEQ

05 63 40 40 54
06 15 62 46 29

www.domaine-st-laurent-de-saurs.com

DOMAINE DE SARRABELLE
Laurent et Fabien CAUSSE

05 63 40 47 78

www.sarrabelle.com

LES TROIS CLOCHERS
Thierry et Jean Pierre PAGES

05 63 40 47 38

La fontaine du Grifoul.

Fontaine de Grifoul

Participez à la réhabilitation de la fontaine du Grifoul.

Comme vous pouvez le constater, cette fontaine qui trône sur la place Paul Saissac, se dégrade au fil du temps.
Une souscription est lancée pour lui rendre son aspect d'origine.
Vous trouverez, ci-après la mise en ligne de la souscription pour  sur le site Internet de la Fondation du patrimoine : https://www.fondation-patrimoine.org/fr/midi-pyrenees-16/tous-les-projets-765/detail-fontaine-le-grifoul-a-lisle-sur-tarn-44082# / Cette page est aussi directement trouvable en tapant l’adresse suivante : www.fondation-patrimoine.org/44082
Les  dons peuvent se faire en ligne par Carte Bleue via le site Internet de la Fondation du patrimoine et la page susmentionnée relative à la souscription, car la génération du Reçu Fiscal est immédiate. Dans le cas de dons par chèque, virement, voire espèces, un délai de saisie en Délégation Régionale Midi-Pyrénées  (1 mois maximum à compter de la réception vu que seules deux personnes sont habilitées à les enregistrer régionalement) puis un autre délai de traitement au titre du Reçu Fiscal par le prestataire, sont donc à prévoir.